Le blog de Cieldav

Le grand saut…à 95 ans !

Oui, vous avez bien lu. 95 ans : c’est l’âge de Paul Richard, le plus aventureux de nos clients. Et s’il s’apprête à faire le grand saut, c’est pour soutenir une association humanitaire qui œuvre en Afrique. Portrait de ce papi parachutiste au grand cœur…

 

Il y a deux ans…

Paul Richard nous a tout de suite séduits : pétillant, rieur, la tête pleine de projets. Nous l’avons rencontré il y a deux ans, alors qu’il avait une idée fixe : sauter en parachute.
Vu son grand âge - vous pouvez vous en douter-, nous avons hésité à lui répondre favorablement. Mais sa condition physique exceptionnelle et sa motivation sans faille nous ont convaincus. Et c’est à l’aérodrome de Saint-Chamond, que nous avons réalisé le rêve d’aventure de ce papi presque centenaire !

Deux ans plus tard, le téléphone sonne. Toujours aussi fringant, Paul Richard -qui affiche désormais 95 ans au compteur- a de nouveaux projets. Il souhaite sauter en tandem, mais pour la bonne cause cette fois-ci…

 

Sauter en parachute pour soutenir le Zimbabwe

À travers son saut, Paul Richard veut soutenir le travail de sa petite-fille Laurie et son mari Brent. Ces derniers vivent depuis neuf ans au milieu de la brousse à Masakili, près du parc national de Hwange, au Zimbabwe. Ils ont fondé une association « The Soft foot alliance », qui aide les habitants à mieux cohabiter avec leurs voisins… les animaux sauvages du parc naturel !

elephants

source des photos : John Simpson

Brent et Laurie s’investissent auprès des villageois pour développer une agriculture de subsistance via la permaculture, « les fours fusées » pour limiter la consommation de bois, et apportent leur soutien aux éleveurs.

Dans leur village, il n’y a ni eau courante, ni électricité. Pour s’approvisionner en eau, les femmes et les enfants doivent marcher jusqu’au puis, avec des bidons. Ils y passent beaucoup de temps et d’énergie.

Pour améliorer les conditions de vie difficiles des habitants, le couple a un nouveau projet : creuser un puits au milieu du village et créer un jardin potager. Mais dans cette région du monde, le forage n’est pas aisé. Il faut descendre à plus de 80 mètres de profondeur pour trouver de l’eau, un dispositif très couteux estimé à 15 000 euros. Ils doivent donc trouver des financements internationaux pour réaliser leurs projets.

 femme du village

C’est pour les soutenir que Paul Richard a eu envie de sauter en parachute. À 95 ans, il espère que son geste « un peu fou » pourra sensibiliser le plus grand nombre à cette cause, et attirer des sponsors : particuliers et entreprises.

 

Vous voulez vous aussi participer ?

Le geste de Paul Richard vous a touché, vous souhaitez apporter votre pierre au projet de Laurie et Brent ? Vous pouvez envoyer vos dons à l’association HISA  (Human initiative to save animals), qui transmettra les fonds à Laurie et Brent.

Pour cela, vous avez deux possibilités :

- la plus simple : envoyer un chèque au siège d’HISA. Au dos, bien vouloir mentionner "puits Zimbabwe’ et indiquer vos coordonnées et votre adresse courriel. HISA –65, rue Saint-Jean – 33800 Bordeaux.

- faire un virement via leur plate-forme PayPal, mais attention il y a une commission. Si vous choisissez ce moyen de paiement il faut envoyer un e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. indiquer que votre don est destiné au projet : "puits Zimbabwe".

Ce don vous donne le droit à une déduction fiscale.

 


Venez assister au saut en parachute de Paul Richard !

Pour venir encourager le vaillant grand-père, n’hésitez pas à vous rendre le 30 juillet à l’Aéro-Club de Planèze à Saint-Chamond, à partir de 9h30. Vous pourrez ainsi assister au déroulement d’un saut en parachute en Rhône-Alpes, rencontrer notre équipe et voir nos avions de près.
Et qui sait, cela vous donnera peut-être le courage de faire le grand saut à votre tour…

 

>>> A quelques jours de son saut en parachute, Paul Richard cherche encore des sponsors pour atteindre son objectif…Pour lui donner un maximum de visibilité, n’hésitez pas à relayer cet article dans vos réseaux sociaux !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer