Le blog de Cieldav

Que ressent-on lors d'un saut en tandem ?

Indescriptible… Magique ! Voilà les mots qui reviennent le plus souvent lorsque l’on vous interroge sur vos sensations de saut… Surtout pour le premier. Alors on a eu envie de dresser un petit inventaire des émotions que vous ressentez le plus. De quoi donner des idées à ceux qui n’osent pas se lancer !

 

TOUS DIFFERENTS !

Lorsque l’on est moniteur de saut en tandem, pilote, instructeur : on passe du temps à vos côtés, à dialoguer, à observer aussi. Et ce qui est merveilleux pour nous : c’est que vous êtes tous différents ! En fonction de votre histoire, de votre sensibilité ou de votre état d’esprit, vous ressentez les choses de manière différente. Vous les exprimez aussi de façon tout à fait personnelle ;-)

SABRINAM 1

Personne ne vit exactement les mêmes émotions, dans le même ordre, avec la même intensité.

Avec vous, nous ne ressentons jamais d’ennui, ni de lassitude dans notre métier. Chacun est unique, chaque saut a sa couleur, et pour tout cela : nous vous remercions !

  

LES JOURS QUI PRÉCÈDENT LE SAUT

Avant le JOUR J, nos clients ressentent souvent de l’appréhension… Ils se demandent s’ils vont vraiment réussir à sauter, s’ils vont respirer normalement en altitude ou si la météo sera de la partie. Les plus anxieux imaginent des scénarios catastrophe, d’autres font l’autruche, mais beaucoup sont très impatients. 

 Sauter en parachute, c’est souvent la concrétisation d’un rêve !

 

 

l'ACCUEIL AU SOL 

Lorsque l’on se rencontre pour la première fois, les appréhensions se dissipent. Tout devient plus concret, vous visualisez la piste, l’avion, le magnifique cadre qui nous entoure, et surtout vous voyez nos visages (sympathiques et souriants) !

avions parachute a lyob


On vous donne ensuite les explications techniques sur le matériel et le déroulé de la chute. Et c’est parti pour la foire aux questions ! Les plus anxieux veulent TOUT savoir… et nous, on répond à TOUT !

 

Parce qu’il est important que vous vous sentiez en sécurité pour ressentir les meilleures sensations de saut.

Notre lien de confiance se crée dans ces premiers échanges, alors on vous bichonne ! Ensuite, vous enfilez le harnais, le casque, les lunettes… et vous prenez place dans l’avion.

 

 SANDRAF 29



La montée en avion

Nous sommes 5 dans l’avion : 1 pilote (extraordinaire), 2 moniteurs (beaux et fringants) et 2 clients (qui ne savent pas encore ce qui les attend). La montée à 3000 mètres d’altitude dure une vingtaine de minutes. La tension revient souvent à ce moment-là.

Heureusement vous pouvez compter sur nos moniteurs pour détendre l’ambiance !

Les plus anxieux parlent sans s’arrêter, d’autres au contraire ont plutôt envie de se refermer. Mais nous ne laissons personne en proie à ses angoisses. Et d’après nos clients, on y arrive plutôt bien… C’est un moment où l’on rit beaucoup, et où l’on s’émerveille de la beauté du paysage !

 

SANDRAF 9

 

La porte s’ouvre !

Tout le monde se souvient de ce moment. Votre moniteur harnache son harnais au vôtre. La porte s‘ouvre, le vent frais entre dans l’avion. Le cerveau perd les pédales une fraction de seconde en voyant la mer de nuage sous ses pieds… Gros shoot d’adrénaline, vous vous laissez glisser tous les deux… vers l’inconnu. Le vrai !

 

saut chute libre

 

La chute libre

La chute ne donne pas l’impression de tomber, car le vent vous pousse. Vous avez beau chuter à 200km/h, vous ne ressentez pas la vitesse de la même façon qu’en voiture par exemple. Vous n’avez plus vos repères habituels, c’est une sensation complètement nouvelle. Ahurissante.

Votre corps ne pèse plus rien, vous avez l’impression que vos organes sont remontés, vos joues font la java. Vos yeux sont ébahis, généralement vous criez ! De satisfaction ! D’avoir osé sauter ! De folie, de courage, de surprise, de mots-qui-manquent !

Beaucoup de nos clients nous disent que la chute libre donne la sensation de flotter sur un matelas d’air au milieu du ciel. Tout le monde nous parle de liberté…

 

Plus rien ne compte à ce moment-là, vous vous sentez tout simplement vivant.

 

sensations lors dun saut en tandem

 

Le parachute s’ouvre

L’ouverture du parachute vous ramène à la réalité en cassant ce flottement. Cela peut surprendre car pendant la chute, on perd complètement la notion du temps. Mais une fois sous les voiles, on change de rythme, on retrouve doucement des points de repères en visualisant mieux le sol. On apprécie le paysage, la vue et le pilotage avec les virages à grandes inclinaison qui nous apportent plusieurs G. L’impression de liberté reste, on se retrouve dans la peau d’un oiseau et d’un enfant émerveillé en même temps.

 

vol en parachute sensation paysage

 

L’atterrissage

Les choses s’enchainent et se suivent, l’atterrissage est une suite logique de cette incroyable aventure. Les jambes touchent à nouveau le sol, on retrouve la réalité dans ce qu’elle a de plus physique. L’odeur de la terre. Les sourires des gens qui nous attendent au sol. Cette grande voile étendue.

Ce sentiment de fierté incroyable,

cette sensation d’avoir vécue une aventure complètement folle,

d’avoir tutoyé les nuages,

la VRAIE liberté,

la vie dans ce qu’elle a de plus fort…

Vous criez, vous riez, vous pleurez, vous vous agenouillez, vous acceptez des demandes en mariage, et parfois même vous nous sautez au cou.

VOUS L’AVEZ FAIT ! Et généralement, il faut quelques heures à quelques jours pour re-coller avec la réalité…

 

demande mariage parachute

 

 

Quelques extraits de notre livre d’or

 

livre dor