Le blog de Cieldav

Saut en parachute ou chute libre en soufflerie ?

FLY, FlyZone, AirFly...Depuis quelques années les simulateurs de chute libre ont le vent en poupe. Du bonheur pour les amateurs de sensations fortes puisqu'on peut en profiter quelle que soit la météo. Pour autant, vous n'y trouverez pas tout à fait les mêmes sensations qu'avec un saut en parachute. Avantages, inconvénients : voici un comparatif de ces deux disciplines... complémentaires !

 

chute libre soufflerie

 

Que se passe-t-il dans un simulateur de chute libre ?


Première chose à comprendre : cela se passe en intérieur, dans un tube transparent de 4 mètres de diamètre ! Comme pour un vrai saut en parachute, vous êtes équipés d'une combinaison, d'un casque et de lunettes. De l'air projeté à 150 km/ heure vous permet de voler à quelques mètres du sol, et de reproduire les conditions physiques de la chute libre.


Pour entrer dans la « chambre de vol », il faut se présenter à la porte et s'allonger jusqu'à ce que vous vous sentiez porté. Un moniteur vous guide pour trouver une position stable avant de vous apprendre à vous déplacer de bas en haut, en avant en arrière et à tourner sur vous-mêmes. Après quelques tentatives vous pouvez réaliser des figures sympas.

 

Les avantages de la soufflerie


- on peut y aller par tous les temps
- les sensations sont sympas
- pas de vertige, ni d'appréhension de l'avion
- la chute libre dure plus longtemps

 

 

Quelles sont les différences avec un saut en parachute ?


Dans les deux cas, le corps est soumis aux conditions de chute, avec la sensation de flotter dans les airs, de la pression, le visage qui se déforme... Le simulateur offre deux fois plus de temps de chute libre, puisqu'il n'est pas question d'altitude et d'ouverture de parachute. Passé l'excitation des premières minutes, on peut plus facilement investir cet état de chute et tenter des figures. C'est moins évident pour un baptême de l'air en parachute !


Mais en termes de sensations, ce n'est quand même pas la même chose... Contrairement au saut en tandem : pas d'avion, pas de montée en altitude, pas de porte qui s'ouvre, de vide sous les pieds... pas de saut et pas d'atterrissage ! Autant de facteurs qui font monter l'adrénaline et rendent l'expérience vraiment inoubliable.
Le saut en parachute offre une vraie possibilité de se dépasser, d'aller au bout de soi-même. La chute libre en soufflerie est idéale pour apprendre à maitriser son corps dans l'espace. Il faut d'ailleurs vraiment se concentrer sur sa position sous peine de retomber vers le sol.


Côté décor... on préfère tout de même le saut en tandem ! Sauter à 3000 m d'altitude au-dessus de panoramas stupéfiants, voir la terre se rapprocher sous nos pieds, tutoyer les nuages, sentir les différences de températures : c'est aussi des sensations fortes ! Et surtout une incroyable sensation de liberté !

 

mer de nuage parachute

mer de nuage - photo prise par notre pilote

 

Pour le reste, il y a un accompagnement des deux côtés avec un briefing avant le départ sur la façon d'appréhender la chute libre, des techniques pour communiquer avec des gestes... Beaucoup de professionnalisme et des conditions de sécurité strictes.

 

SIMULATEUR vs SAUT EN TANDEM : qui gagne le match ?


Aucun mon capitaine, ces disciplines ne sont pas opposées ! Bien sûr, on a notre (très nette) préférence, mais ce sont surtout deux expériences complémentaires.
La preuve : beaucoup de personnes viennent nous voir après avoir expérimenté la chute libre en intérieur. La soufflerie aide à se familiariser avec la position de chute libre. Elle permet de moins appréhender le saut, et de monter graduellement les paliers d'adrénaline.


Si vous avez déjà une expérience de chute libre et que vous êtes à l'aise avec la positon de cambrure, nous pourrons vous proposer de réaliser quelques figures pour apprendre à tourner, ou faire des sorties funs.


Notre avis : les deux disciplines sont compatibles. D'ailleurs, les parachutistes de très haut niveau l'utilisent pour optimiser leurs performances de vol. Mais pour baptême de l'air, il existe une vraie différence entre le vécu... et la simulation. A vous de situer le curseur !

 

 

C'est le moment de vous parler de Noel....


Mais ouiiiiii !!! Dans un mois et demi vous déballerez vos cadeaux... et peut-être votre bon pour un saut en parachute en Rhône-Alpes.


Notre suggestion : glissez cette idée (tout en subtilité) lors de votre prochaine réunion de famille. Et au besoin... insistez ;-)

 

bon cadeau parachute lyon

 

source photos

http://www.iflyfrance.com/