Depuis près de 10 ans, Bernard Cetier fait vivre Ciel d'Aventure avec passion, audace, et goût des autres ! Il revient sur son parcours, et les moments qu'il partage avec vous, au quotidien.

 Bonjour Bernard, comment est née cette passion pour le parachutisme ?

Par hasard ! Au départ, c'est l'aéronautique qui me fascinait. Lors de mon service militaire, on m'a proposé de faire du parachutisme. Comme je brulais d'envie de monter à bord d'un avion, j'ai accepté... sans savoir ce qui m'attendait !

Une expérience médiatique vécue le samedi 20 juin 2015 à Bourg en Bresse. Une grande première pour l’équipe et pour les “sauteurs en parachute d’un jour”.

9 heures. Benjamin et Jean-Eric, de l'équipe France 3 Région, retrouvaient sur le terrain l'équipe de Ciel d'Aventure pour une matinée de reportage. Pas de bouleversement particulier pour les moniteurs : les sauteurs d'un jour, nommés dans le reportage « les fêlés d'un jour », étaient bien présents au rendez-vous de leur vie. Une dizaine de personnes à l'initiation au sol se familiarisent avec les postures en vol et celles pour l'atterrissage. Cette organisation a mobilisé tout particulièrement Bernard Cétier, moniteur et gérant de la structure Ciel d'Aventure.

De fin juin à début octobre, il fait bon de profiter largement de l’été pour l’organisation de sorties ludiques et festives. Cette saison correspond au pic d’activité du vol en parachute en tandem. Toutes les raisons sont réunies pour marquer ces longues journées d’événements inoubliables.

La période estivale concentre à elle seule les plus longues heures d'activités extérieures. La pratique d'un sport telle que le saut en parachute devient alors la meilleure des façons de jouir, de façon festive, du grand air huit mois durant.